Le i à l'initiale d'un mot


Il arrive très souvent en corse que le i initial d'un mot ne soit pas prononcé.

Il y a de nombreux exemples :

Les adjectifs démonstratifs istu et issu (ce) se prononcent sous une forme aphérésée 'ssu ou ssu et 'stu ou stu.

Lu dans
"Par souci pédagogique il est recommandé d'écrire toujours la forme complète, même si certains auteurs maintiennent l'usage ancien d'une apostrophe au début du mot."

Quoiqu'il en soit, sauf exception,
le i n'est jamais prononcé.

pense que l'écriture issu/istu est inutile voire dangereuse, puisque de plus en plus de jeunes ont tendance à le prononcer ... puisqu'ils le lisent. Il préconise ssu et stu. La forme su que certains ont longtemps utilisé pose problème, à la lecture, puisqu'il faut toujours prononcer le s dur et qu'en position faible, on pourrait malencontreusement le prononcer adouci.

Extrait de
Ssu /adjectif démonstratif/ (fem. ssa, plur. ssi, sse, aphérèse de quessu et parfois écris 'ssu) ce/cet (sert à désigner une personne ou une chose proche de la personne à qui l'on parle, ou se rapportant à celle-ci), ce ... ci/cet... ci. 'Ssu pane hè seccu. S'apocope devant une voyelle ; Hè bone 'ss'acqua. Dans certains cas (emphase, poésie) prend l'i prothétique : Issu ghjornu assignalatu... .
Stu /adjectif démonstratif/ (fem. sta, plur. sti, ste, aphérèse de questu) ce/cet, ce ... ci/cet... ci. Stu libru hè interessente. Sta volta si parte. S'apocope devant une voyelle ; Chì ghjè st'affare ? Dans de rares cas (emphase, poésie) prend l'i prothétique.

Ca fait toujours bizarre de voir un mot commencer par deux s ! Mais après tout pourquoi pas.

Désormais je me conformerai plutôt à cet usage ! N'en soyez pas surpris !
Ssu / Stu

La préposition inde : chez. Sò andatu inde Martinu [s'ɔ and'adu nd'ɛ mart'inu].

Le corse a tendance à ne pas prononcer également le i dans certains noms commençant par in-. Ce qui fait qu'il peut avoir tendance à ne pas utiliser la forme élidée de l'article défini l', mais l'article lui-même : u ou a (voir Les articles) !

Corsu o Français
Devi amparà u infinitivu di i verbi. [unfinid'iwu] = ... l'infinitivu ... Tu dois apprendre l'infinitif des verbes.
A interrugazione hè nurmale. [A nterrugadzj'ɔ̃nɛ] = L'interrugazione ... L'interrogation est normale.
Mi sò fattu una tacca cù u inchjostru [ku untj'ostru]. = ... l'inchjostru. Je me suis fait une tâche avec l'encre.

Le corse a aussi tendance à ... ajouter un i devant certains mots commençant par s+consonne (de la même manière que certains disent esquelette pour squelette, ... ) après n, m ou r * :

Corsu Français
Ch'ella ùn ci abbia da lascià per istrada ... Pourvu qu'elle ne nous lâche pas en route ...
Per istrada trovu l'omi in tenuta. En route, je rencontre des hommes en uniforme.
Quand'ellu era in iscola, ... Quand il était à l'école, ...
U corsu s'hà da pudè amparà in iscola. On va pouvoir apprendre le corse à l'école.
L'aghju messu in istacca. Je l'ai mis dans la poche.
U sole chì ùn tocca ùn iscalda. Le soleil qui n'atteint pas ne réchauffe pas
("loin des yeux, loin du coeur").
L'aghju vistu in Ispagna. (Spagna) Je l'ai vu en Espagne.

* : en français par exemple, c'est un phénomène phonétique classique qui fait que le latin spatium est devenu espace, stomachus est devenu estomac, schola est devenu école après être passé par l'ancien français escole, stella est devenu étoile (ancien français estoile), etc ...

Valid HTML 4.01 Strict Valid CSS!