Les prénoms et le vocatif - I nomi


Très utilisé en Français, le trait d'union n'existe pas en Corse.


Les prénoms ayant un accent tonique particulier

Corsu Français
Cristòfalu = Cristòfaru Christophe
Ghjàcumu Jacques
Marìa Marie
Lucìa Lucie
Ànghjula Angèle
Dumènicu / Dumènica Dominique
Pàulu Paul


Les prénoms composés

Un prénom composé est construit

- soit en accolant deux prénoms dont le premier peut être tronqué,
- soit en mettant côte à côte deux prénoms, séparés par un espace, et dont parfois le premier est tronqué.

Petru Pierre + Pàulu Paul Petru Pàulu
Antone Antoine + Dumènicu Dominique Anton Dumènicu
Ghjuvanni Jean + Pàulu Paul Ghjuvan Pàulu
Ghjuvanni Jean + Carlu Charles Ghjuvan Carlu = Ghjuvancarlu
Marcu Marc + Antone Antoine Marcantone
Ghjuvanni Jean + Battistu Baptiste Ghjuvan Battistu = Ghjuvan Battista = Ghjambattista
Anna Anne + Lucìa Lucie Anna Lucìa
Anna Anne + Marìa Marie Anna Marìa = Annamarìa
Bianca Blanche + Marìa Marie Bianca Marìa


Le Vocatif

C'est l'interjection, quand on appelle un ami par exemple. Le Corse utilise la tournure suivante :

O Pé, sì ghjuntu ? (Pierre ! Tu es arrivé ?) ['obe sidj'untu]

Trois remarques :

- il y a sonorisation de la consonne après O.
- le prénom est tronqué au niveau de l'accent tonique. Il y apparait donc l'aletta notant le nouvel accent tonique (en fin de mot).
- il peut s'agir non pas de prénoms mais de termes tels que zìu, babbu, mamma, ...

Ànghjula Angèle O À [o'a]
Lisandru Alexandre O Lisà [oliz'a]
Francescu François O Francè [ovrantch'e]
Petru Pierre O Pé [ob'e]
Pàulu Paul O Pà [ob'a]
Petru Pàulu Pierre-Paul O Petru Pà [ob'edrub'a]
Antone Antoine O Antò [ont'o]
Ghjuvanni Jean O Ghjuvà [ojuw'a]
Dumènicu Dominique O Dumè [o(d)um'e]
Battistu Baptiste O Battì [owatt'i]
Pasquale Pascal O Pasquà [obaskw'a]
Santu Toussaint O Sà [oz'a]
zìu / zìa oncle / tante O zì * [odz'i]
babbu papa O bà [ow'a]
mamma maman O mà [om'a]
zitellu enfant O zité  [odzid'e] O zité, stà zittu !
zitelli enfants O zité  [odzid'e] O zité, state à sente à mè !
figliolu / figliola fils / fille O figliò [ovilj'o] O figliò, corri appena !
duttore docteur O sgiò duttò [oj'odutt'o]  
muccicone morveux O muccicò [omuʧig'o] O muccicò, veni quì !

* : Cette interjection est souvent utilisée pour interpeller non pas son oncle ou sa tante, mais une personne d'un âge supérieur au sien et pour qui l'on a du respect et de l'estime. Petite anecdote : les vieux Provençaux appellaient de même les anciens de leur village : pour les saluer, on disait "bonjour mon oncle" même s'il ne l'était pas dans les faits !

Valid HTML 4.01 Strict Valid CSS!