La prononciation du corse - A prununzia di u corsu


Introduction - Intròitu

Le corse est une langue romane issue du latin, par l'intermédiaire du toscan ancien (entre autres) ce qui lui confère aux yeux des italiens, par exemple, un goût "archaïque". Il se distingue de l'italien (voir L'italien) et des autres langues romanes par quelques phénomènes que l'on va énumérer et étudier sommairement ci-dessous.


Les points importants

La prononciation du corse heurte souvent le débutant puisqu'il possède des particularités qui lui sont propres.

L'accent tonique (ou d'intensité) - L'incalcu

Ce phénomène est commun à l'italien ou l'espagnol, et les locuteurs de ces pays n'en sont pas gênés. Ce n'est pas le cas des locuteurs français.

Le français est une langue à accent tonique fixe, c'est-à-dire que l'accent tonique est toujours situé sur la dernière syllabe d'un mot (sauf si la dernière syllabe contient un e muet). Au contraire, le corse fait parti (comme le provençal, l'italien, l'espagnol et bien d'autres) des langues à accent tonique flottant.

Voir L'accent tonique.

L'aperture des voyelles e et o - L'apertura di e vucali e è o

Ce phénomène est le suivant :

le e (qui ne se prononce jamais comme le e français dans je) se prononce soit è (ouvert) soit é (fermé).
le o se prononce soit ouvert (comme dans port) soit fermé (comme dans lot).

Le problème vient du fait que l'aperture peut changer d'un coin à l'autre de la Corse !

Voir L'aperture des voyelles e et o et aussi La prononciation des voyelles.
Voir Les mots avec e ouvert ou fermé, Les mots avec o ouvert ou fermé.

L'alternance vocalique - A svucalatura

Ce phénomène est le suivant :

lorsqu'un e perd l'accent tonique parce que celui-ci est décalé vers la fin d'un mot, il s'affaiblit en i. Cela est vrai aussi dans les nasales (en in).
lorsqu'un o perd l'accent tonique parce que celui-ci est décalé vers la fin d'un mot, il s'affaiblit en u. Cela est vrai aussi dans les nasales (on un).

Ce phénomène n'est pas connu partout en Corse. Selon la localité ou la région géographique, l'un ou l'autre ou les deux pourront ne pas être vérifiés.

Voir l'alternance vocalique. Voir aussi La prononciation des voyelles.

La mutation consonantique - A mutazione funética

C'est la plus grosse difficulté du corse et son aspect le plus déconcertant. D'autant que les règles de mutation varient d'un point à l'autre de la Corse.
Certaines consonnes ont deux réalisations (une forte ou dure -pretta- et une faible ou adoucie -frolla-) selon leur position dans un mot ou une phrase. Ce sont les cambiarine (mutantes).

Seules certaines consonnes sont concernées par le phénomène de mutation phonétique: ce qui amène certains auteurs à parler de mutation consonantique (mutazione cunsunàntica).

Voir la mutation consonantique et La prononciation des consonnes.

Valid HTML 4.01 Strict Valid CSS!